Éditions de l'Apprentissage

Critiques de certains écrits du monde scolaire

Écrits universitaires, documents du ministère de l'Éducation et textes publiés par d'autres entités de l'univers scolaire

Quo vadis domine ? Nescio...

Une petite discussion, avec monsieur Stéphane Allaire, suite à son invitation à débattre. Monsieur Allaire est professeur en pratiques éducatives à l'UQAC (Chicoutimi) et il a été doyen à la recherche et à la création.

Monsieur Allaire n'a jamais répondu, par paresse ou incapacité... ?

Section à venir...

En attendant, en apéritif, l'échange avorté avec monsieur Stéphane Allaire, prof à Chicoutimi...

Le texte intégral ici...


Montréal, au temps de la Pandémie, samedi 15 mai 2021


Bonjour monsieur Stéphane Allaire,


Vous avez récemment proposé sur Twitter un débat professionnel que j'ai accepté. Comme vous avez appuyé avec enthousiasme la missive de monsieur Jacques Désautels et de madame Marie Larochelle (JD + ML) en précisant que vous auriez pu la cosigner, je pense que de commencer notre échange à partir de ce texte est une bonne idée.


Ce texte représente assez bien la quintessence d'un segment du discours constructiviste qui domine les facultés de l'éducation au Québec depuis très longtemps Je vous soumets certaines informations que vous devez sans doute connaître, mais comme certains étudiants universitaires et d'autres personnes seront intéressés par cet échange, il me semble judicieux d'être plus explicite que moins.

J'ai cru comprendre que les émérites JD + ML ont consacré une bonne partie de leur carrière à développer ce discours.


J'éviterai de lancer de simples accusations sans substance ou des noms d'oiseaux exotiques comme ceux que l'on retrouve dans le texte des profs JD + ML, mais sachez que je peux y répondre avec fougue et sans problème. Il y a des agoras pour dire crûment certaines choses (ex.: Twitter, les réseaux sociaux, les bars avec un bon verre de scotch en main en compagnie de copains, comme cela se faisait dans le temps d'avant la Pandémie, etc.), mais la lettre de JD + ML visait une publication plus large, qui leur a heureusement été refusée, et qui aurait nécessité de la substance plutôt que des excommunications (...)


(...) Ces accusations grossières sont malheureusement fréquentes dans le monde universitaire envers tous ceux qui défendent l'importance des données probantes en pédagogie et qui ont l'outrecuidance de critiquer le constructivisme. L'origine de ce type d'accusations, aux relents de « guéguerres » enfantines, remonte à loin. Dans un passé récent, madame Yetta Goodman (1989; épouse de la sommité du Whole Language, feu monsieur Kenneth Goodman) a affirmé que le Langage intégré (dont la réincarnation actuelle est le Balance Instruction, ce courant pédagogique constructiviste et postmoderniste) s'inscrit du côté du « progressisme politique » et Shannon (1994) a clamé ouvertement que le but de cette approche pédagogique n'était rien de moins que l'émancipation de l'être humain. De là à penser que ceux qui ne partagent pas cet engouement sont des gens qui militent contre l'émancipation de l'espèce humaine… Vos amis JD + ML nous donnent un bel exemple de ce raccourci (...)


(...)


Le texte intégral en PDF